entreprendre quitter job

Pourquoi quitter son CDI pour créer son entreprise ?

La création de sa propre entreprise nécessite du temps et de l’attention. L’entrepreneur doit y consacrer toute son énergie et sa concentration. S’il occupe toujours un poste en CDI dans une entreprise, il pourra se demander sur la bonne décision à prendre.

Devrait il quitter le poste en CDI et démissionner ? Peut-il continuer à exercer sa profession en créant sa propre entreprise ? S’il a déjà amassé les budgets nécessaires pour son projet, rien ne l’empêche de partir. Il peut toujours garder le travail en respectant certaines normes s’il veut encore faire des épargnes.

Pourquoi vous devriez quitter un poste de CDI pour créer son entreprise ?

La réalisation de votre propre entreprise nécessite des budgets importants. Vous êtes tenté de faire le maximum pour faire avancer votre projet et garder votre emploi. Quitter votre emploi signifie que vous allez passer un certain temps sans revenu. Dans tous les cas, vous aurez besoin d’argent pour vos besoins personnels et pour la réalisation du projet en question. En tant que salarié, vous pouvez hésiter entre garder votre travail ou le quitter.

Le salarié est appelé à consacrer son temps à la réalisation de son projet

Pour une raison simple, afin de vous consacrer à votre projet, vous avez besoin de temps. Si vous continuez à travailler, vous passerez les huit heures envers l’entreprise et votre employeur. Vous n’aurez plus le temps dont vous avez besoin pour votre propre projet.

Vous pouvez aussi vous obstiner à travailler jour et nuit pour les deux causes. Vous risquez de vous épuiser rapidement et d’être exposé à des risques sanitaires et à la fatigue. Si votre choix est de travailler en même temps que le lancement de votre projet, prenez le temps de réfléchir.

Pour pouvoir atteindre votre propre ambition et obtenir les résultats que vous souhaitez, le mieux serait de quitter votre emploi. Votre entreprise sera rapidement active et productive si vous avez le temps de vous investir.

Combiner vos heures de travail dans une entreprise avec la création de votre propre entreprise peut être difficile. Cela demande beaucoup d’efforts et d’énergie.

L’employé doit quitter son emploi s’il compte exercer la même activité que son employeur
Une autre raison de quitter votre emploi est la bonne foi dont vous faites preuve envers votre employeur. Vous devez savoir que vous ne pouvez pas faire les mêmes choses que lui si vous continuez à travailler pour l’entreprise.

Vous pouvez nuire à la société si vous restez. Lorsque vous avez été embauché, vous êtes tenu par le devoir de loyauté et de fidélité. Vous devez toujours faire passer les intérêts de l’entreprise en premier. Si vous ne le faites pas, l’entreprise peut déposer une plainte contre vous si elle découvre une violation du contrat.

Vous êtes tenu d’exécuter vos tâches et de respecter les obligations fixées par l’entreprise. Vous êtes tenu de garder confidentielles les informations obtenues dans l’entreprise. En ce qui concerne les horaires, vous n’aurez plus de disponibilité pour votre projet. Vous ne pouvez pas utiliser le matériel de l’entreprise pour votre projet.

L’employé doit quitter son emploi s’il sent qu’il est prêt à se lancer dans son propre affaire

L’aspect financier n’est plus une préoccupation pour vous. Vous avez accumulé les fonds nécessaires à la création de votre entreprise. Vous pouvez désormais quitter votre poste en CDI en vous estimant capable d’atteindre votre objectif.

Vous avez mesuré vos capacités personnelles et les expériences que vous avez acquises au cours de vos années de travail. Vous considérez que vous maîtrisez la gestion des employés à votre tour. Vous disposez de la maîtrise de tous les éléments clés pour gérer une entreprise.

Vous vous sentez capable de gérer vos ressources et de produire mieux que l’entreprise que vous avez quittée.

L’employé doit quitter son emploi pour respecter les différentes clauses dans un contrat
Certains contrats sont rédigés avec différentes clauses. Il y a la clause d’exclusivité. Le contrat stipule l’interdiction formelle de faire un autre travail en dehors de l’entreprise. La clause d’exclusivité est valable même si les activités sont différentes.

Elle peut être annulée uniquement si vous avez décidé de quitter l’entreprise. La violation de cette clause peut vous causer un grand préjudice.

L’employé doit aussi quitter son emploi en s’informant s’il a signé une clause de non-concurrence. Ce dernier ne le permet pas d’exercer une activité similaire que celui de son ancienne entreprise. Elle lui permet par contre de se dédier entièrement pour l’avancement de sa nouvelle entreprise.

entreprendre sans quitter son job

Peut-on continuer à travailler tout en faisant fonctionner sa propre entreprise ?

Si vous envisagez de créer une entreprise semblable avec votre employeur, nous vous recommandons de terminer d’abord votre contrat. Il est tout à fait compréhensible que l’idée vous soit venue pendant que vous travailliez chez lui.

Vous faites usage des compétences et les expériences que vous avez acquises en travaillant là-bas. Vous avez décidé de continuer à exercer et vous voulez toujours aller de l’avant avec votre projet. Dans certains cas, vous n’êtes pas obligé de démissionner.

Vous avez deux possibilités, et surtout une solution de secours au cas où votre projet ne fonctionnerait pas comme prévu. À la fin, vous aurez toujours un emploi qui vous attend.

Vous pouvez opter pour :

  • Une demande de disponibilité,
  • Être un employé disponible à temps partiel.

Demande de disponibilité pour la création d’entreprise

Vous pouvez profiter de cet avantage si vous avez 24 mois d’ancienneté au minimum. Vous aurez droit à un an de disponibilité. Si cela ne suffit pas sur le moment, vous pourrez toujours refaire une demande ultérieure et le prolonger.

Le problème de ce congé est que le travailleur ne recevra aucun salaire pendant cette période. Le vivre sera coupé ainsi que le financement. Votre employé est tout à fait dans le droit de refuser votre demande.

L’avantage de cette solution est que vous pourrez réintégrer l’entreprise à l’issue de la période de congé. Votre poste est toujours disponible quand vous revenez dans l’entreprise. Vous pouvez également rompre le contrat à durée indéterminée si vous estimez que votre projet nécessite votre pleine présence.

Si vous constatez que votre entreprise se porte bien, vous pouvez présenter votre démission et quitter l’entreprise.

Demande de travailler à temps partiel pour avoir le temps de lancer son propre entreprise

Vous pouvez travailler une demi-journée ou plus selon l’accord avec l’employé pendant un an. En tant que salarié, vous pouvez travailler à temps partiel. Vous disposerez de suffisamment de temps libre pour vous consacrer à votre projet. Vous pourrez toucher une partie de votre salaire.

En cas d’échec de votre activité, vous pouvez toujours rester dans l’entreprise. Si votre projet n’a pas besoin de vous en permanence. Dans le cas où vous avez engagé quelqu’un pour s’en occuper, vous pouvez continuer à travailler.

Quitter un poste fixe peut être à la fois une solution et un inconvénient pour celui qui a un projet de création d’entreprise. D’un côté, quitter son ancien emploi permet de se concentrer entièrement sur la création de son entreprise.

D’un autre côté, quitter son emploi signifie que l’on ne recevra aucun revenu pendant un certain temps. Vous aurez besoin d’argent jusqu’à ce que votre projet aboutisse. Avant de prendre une décision, vous devriez y réfléchir à deux fois.

Cela ne signifie pas que vous devez renoncer à votre projet. Vous devriez trouver l’équilibre et disposer de tout ce dont vous aurez besoin pour réaliser votre rêve.

Gregory

Geek, passionné de publicité et de marketing ! Sur Thémavision, je vous parle de SEO, de SEA et plus généralement d'entrepreneuriat. Bonne lecture :)

Comment créer une entreprise sans argent ?

Qui a droit à l’Arce ?

Tourisme : Comment développer une entreprise sans budget ?