preter de largent a une entreprise

Comment prêter de l’argent à une entreprise ?

Une entreprise est une structure qui produit des biens et services afin de réaliser des bénéfices. Cependant, à un moment donné de son existence, son dirigeant peut être confronté à un besoin de financement. Aussi, se demande-t-il comment prêter de l’argent à son entreprise. Voici quelques solutions de financements qui s’offrent à une telle structure.

Recourir aux fonds propres de l’entreprise

Les fonds propres d’une entreprise sont considérés comme ses principales sources financières. Il s’agit notamment des comptes courants des actionnaires, du capital social et des subventions diverses. En effet, les dirigeants et les actionnaires ou associés ont la possibilité de prêter de l’argent à leur entreprise. Toutefois, ce type de financement appelé convention réglementée est régi par des dispositions précises. Cela doit suivre une procédure précise pour être validé. C’est le cas des sociétés anonymes (SA), des sociétés européennes (SE) et des sociétés en commandite par actions (SCA). Dans ces structures, la conclusion de la convention réglementée doit d’abord être approuvée par le conseil.

Ensuite, il faut en informer le commissaire aux comptes. Celui-ci rédige un rapport spécial et l’assemblée générale des associés doit par la suite valider l’acte. S’agissant des sociétés à responsabilité limitée (SARL) et des sociétés par actions simplifiées (SAS), les deux dernières procédures sont nécessaires. Il convient néanmoins de préciser qu’elles ne s’appliquent pas dans les entreprises unipersonnelles à responsabilité limitée (EURL). Seule l’indication de l’opération dans le registre des décisions est nécessaire ici. En ce qui concerne les SASU, la loi n’admet pas la rédaction du rapport.

Solliciter l’obtention des fonds externes

emprunt bancaire

Le second moyen qui s’offre à une entreprise à la recherche de financement est de recourir aux fonds externes. Le dirigeant peut donc solliciter un emprunt bancaire auprès d’un organisme financier. Il peut aussi demander un crédit-bail ou une location à option d’achat. Le crédit-bail est un crédit professionnel. Il permet à l’entreprise de garder de la trésorerie en montrant les dépenses. Ce type de financement fait intervenir trois parties prenantes au contrat. Ce sont : le fournisseur, le crédit-bailleur et le locataire du bien.

Par ailleurs, le dirigeant de l’entreprise a la possibilité de solliciter un découvert autorisé. Ce type de financement permet à une structure de retirer de l’argent sur un compte à découvert pendant une durée limitée. Enfin, le dirigeant peut demander un crédit fournisseur. Il s’agit d’une facilité de trésorerie. Il est conseillé toutefois de consulter un avocat spécialisé en droit des sociétés. Ses conseils peuvent aider l’entrepreneur à choisir le type de financement adapté à sa structure. En effet, les types de financement varient souvent en fonction de chaque entreprise.

Les modalités de remboursement des prêts octroyés par des actionnaires

Lorsque des actionnaires font un prêt à leur société, cela constitue sur le plan comptable, une avance en compte courant. Ce type de financement est remboursé en tenant compte de la situation financière de l’entreprise, des conditions prévues dans les statuts. À tout cela, s’ajoutent les modalités de remboursement. Elles sont définies lors d’une assemblée générale des actionnaires. Il convient de préciser que le gérant ou l’associé qui prête de l’argent à une société peut obtenir des rémunérations. Cela n’est possible qu’avec le consentement des autres associés.

Gregory

Geek, passionné de publicité et de marketing ! Sur Thémavision, je vous parle de SEO, de SEA et plus généralement d'entrepreneuriat. Bonne lecture :)

Comment passer de fonctionnaire à propriétaire d’une entreprise ?

Quel business lancer avec peu d’argent ?

Auto-entrepreneur : Comment gérer ses revenus ?