qu'est ce que la blockchain ?

Le guide pour débuter et comprendre la Blockchain

Apparue pour la première fois en 2008 lors de la création du Bitcoin, cette célèbre cryptomonnaie n’existant que sur Internet, la blockchain dévoile lentement, mais sûrement, tous ses atouts. Mais que cache cette appellation un brin barbare ? Comment fonctionne cette technologie de stockage et de transmission d’informations, et surtout, pourquoi est-elle en vogue ? Si vous voulez comprendre la blockchain, suivez le guide !

Qu’est-ce que la blockchain ?

Transparente, décentralisée et totalement sécurisée, la blockchain, ou chaîne de blocs, est une véritable révolution technologique. Et pour cause, la blockchain est à la transaction ce qu’Internet est à l’information : un booster incommensurable !
Commençons par le commencement : une transaction est simplement un échange entre deux parties. Ces transactions sont regroupées dans un bloc. Ces derniers s’ajoutent les uns à la suite des autres, formant ainsi une chaîne de blocs, la fameuse blockchain.
Cette gigantesque base de données ressemble donc à une espèce d’immense registre où toutes les opérations sont soigneusement consignées. Certaines transactions nécessitent, IRL (dans la vie réelle pour les non-geeks), un intermédiaire, comme une banque par exemple, où vont transiter les fonds nécessaires. Ces intermédiaires, tout puissants et qui prennent des commissions, n’ont plus raison d’être. Grâce à la blockchain, tous les transferts sont réalisés en direct, ce qui représente un véritable avantage pour les deux parties : plus d’intermédiaires, donc moins de frais et plus de liberté !

btc et etc
Le bitcoin (à gauche) et l’ethereum (à droite) sont deux parfait exemple de l’utilisation de la Blockchain.

Pourquoi la blockchain est-elle révolutionnaire ?

Auparavant cantonnée au domaine monétaire, la blockchain commence à percer dans d’autres secteurs, tels que les assurances ou le transport. Et pour cause, ses avantages sont nombreux :

  • la transparence : quiconque possédant un accès Internet peut, à tout moment, effectuer une transaction ou aller vérifier le registre. C’est un véritable processus participatif, ouvert à tous, aux 4 coins du monde ;
  • la sécurité : chaque bloc est minutieusement validé par des personnes surnommées mineurs, puis crypté informatiquement afin d’empêcher toute modification ultérieure ;
  • la décentralisation : la blockchain n’est pas hébergée sur un serveur unique, mais dans tous les ordinateurs du réseau, garantissant ainsi une sécurité maximale. Pour pirater la blockchain, ça n’est plus un serveur qu’il faudrait attaquer, mais des milliers de machines !

C’est grâce à de tels atouts que la blockchain est de plus en plus utilisée, que cela soit pour transférer de la monnaie ou des actions et pour les tracer ensuite de manière plus efficace, pour sécuriser des documents comme les diplômes de certaines écoles prestigieuses afin d’éviter toute falsification photoshopée, ou même pour exécuter certains contrats d’assurance tels que les indemnités en cas de retard d’avion !

En bref, la blockchain n’a pas fini de faire parler d’elle. Cette technologie tente aujourd’hui de répondre aux problématiques liées au développement exponentiel d’Internet : la sécurité des données des géants tout-puissants du web, tels que Google, Amazon ou Facebook, qui sont régulièrement victime de piratage, mais aussi celle des données personnelles des utilisateurs. En étant transparent, accessible et extrêmement sécurisé, la blockchain parait être la solution idéale.

Affaire à suivre…

Où trouver des NFT ?

Est-ce que le minage est vraiment rentable ?

Comment comprendre la blockchain ?